Adam le sans logis de la logique

« Un spectacle plein d’humour qui joue avec les mots à un rythme effréné, en jonglant avec leurs multiples sens pour mettre en question un ensemble de comportements humains à travers l’histoire, des éructations des débuts d’homo erectus aux turpitudes de l’homo sapiens d’aujourd’hui. Dans le personnage d’un Adam en quête d’amour et de bonheur, interrogeant l’histoire et les multiples aliénations, les religions, les colonisations, les folies guerrières…

Jean-Marie Lecoq nous entraîne dans un tourbillon de discours et de chansons qui stimulent en permanence le rire et la réflexion, tant s’entremêlent plusieurs niveaux d’expression et de langage, permettant à tous les publics d’apprécier ses performances et de partager sa jubilation, même si toutes les finesses et multiples références ne sont pas forcément perçues immédiatement.

Avec son accordéon, Clarisse Catarino est une remarquable musicienne, pour des moments d’accompagnement ou de transition, dont l’expressivité et la forte présence ne sont pas que musicales. Elle joue aussi un rôle important par ses postures, et par les paroles décalées qu’elle prononce entre les scènes, où l’humour retenu et parfois grinçant nous replonge dans l’univers d’aujourd’hui et renforce la mise en perspective du soliloque du créateur et interprète de cet Adam « clochard du monde, vagabond universel, clown pathétique qui refait l’histoire avec ses mots pour oublier ses maux »…

Une heure quinze de rire salutaire et tonifiant, un moment de plaisir reconstituant avant d’affronter de nouveau les régressions sociales envahissantes… »

Philippe Laville