Au bonheur des Hommes

Un cabaret satirique et musical de Jean-Marie Lecoq et Clarisse Catarino

Ce qu’en dit le Canard Enchaîné…

« Trois nouveaux maîtres du monde aussi cyniques que cinoques se retrouvent avec trois saltimbanques miséreuses pour dresser en chansons le constat des grandes aberrations planétaires, mais aussi les petits travers de notre humanité. « Au bonheur des hommes », café-concert du XXIème siècle, tient du cabaret et de la revue, du spectacle de chansonnier et du music-hall, où de bonnes chansons en disent aussi long que de pénibles pensums. Et d’autant plus que ces chansons sont servies par des artistes épatants. Les trois comédiens-chanteurs et les trois musiciennes ( les Djazzelles) de cet « orphéon du diable » se muent à un rythme d’enfer en bonimenteurs, maudits menteurs plutôt, qui font swinguer les mots pour raconter la guerre de l’eau, la malbouffe, les ONG, le credo sarkozyste du « travailler plus », etc. Rigolo, vif et intelligent. »

Textes de Jean-Marie Lecoq, musique de Clarisse Catarino.